• Il aura fallu le livre d'une bourgeoise de "gauche", Camille Kouchner, ci-devant fille d'un ex ministre de "gauche", pour que la ruche médiatique se mette à vrombir et que le gouvernement, tout ému de tant de détresse humaine, s'empare du sujet pour légiférer d'urgence. Ces cons faisaient semblant de découvrir l'inceste !
    Quoiii ? Ainsi donc ces mœurs crapoteuses qu'on croyait réservées aux prolos alcoolos et au petit peuple intellectuellement diminué toucheraient l'élite ?! Mon dieu ! Mais quelle horreur ! Et chacun de s'extasier que grâce à #MeToo Inceste la parole se libère enfin, en même temps que la délation.
    En voyant tout ce beau petit monde médiatico-bobo s'agiter autour d'un problème vieux comme le monde, un clip m'est revenu brutalement à l'esprit.

    En 2002 le groupe suédois de death, DARKANE, sortait son troisième album, "Expanding Sens", dont fut extrait le titre Innocence gone, illustré par un clip violent comme un coup de poing où pourtant rien n'est vraiment montré. Les paroles, chantées par Andreas Sydow dénoncent la violence psychologique de l'inceste.

    Paroles et traduction (fr)

     


    2 commentaires
  • Si ! Un groupe de black metal peut faire marrer !

    Je n'oublierai jamais leur set ai Wacken, en 2002, où le public hilare les a bombardés de... peluches !

     

     


    votre commentaire
  • On est loin du mièvre Marchand de sable de Bonne nuit les petits des années 50 !

    Enregistrée en juin 1991 (putain ! 30 ans !), Enter Sandman explore l'univers des cauchemars enfantins, un pied dans l'onirique, un pied dans la réalité
    Ce single extrait du cinquième album éponyme de Metallica sera certifié disque de platine et met l'album en orbite.

    Je ne suis pas une grande fan de Metallica mais difficile de leur contester leur suprématie au vu de ce live...

    • Paroles et traduction FR

     

     


    3 commentaires
  • En toute logique je devrais me réjouir de l'incursion de plus en plus marquée des femmes dans le monde du metal mais curieusement il n'en est rien tant elle s'accompagne d'une dérive mercantile et d'une invasion de trendies qui me feraient presque regretter ceux qui il y a 16 ans se pâmaient devant Slipknot.

    Les "anciens" se rappellent certainement la petite Rachel de Sinister, demie-portion au grognement d'ours mal léché qui aurait pu faire passer la reine Angela Gossow pour un bisounours ou, chez nous, Rose ex chanteuse de Psychobolia ou Emilie, ex vocaliste de Corrosive Element.

    Et bien il y a quelques semaines j'ai eu un coup de foudre en visionnant et écoutant le groupe ukrainien Jinjer dont je vous parlerai plus longuement la semaine prochaine.
    Je suis littéralement tombée sous le charme de la délicieuse chanteuse, Tatiana Shmailyuk qui, non contente d'être ravissante s'avère être particulièrement talentueuse.

     

     


    3 commentaires
  • Manifest - Amaranthe (02/10/20)Manifest, le sixième album du groupe suédois Amaranthe est annoncé pour le 2 octobre.

    Enregistré au Danemark au Hansen Studio, Manifest est fortement marqué par les défis qui attendent l'humanité, du désastre écologique au risques pandémiques.

    "C'est certainement l'album le plus mature et le plus philosophique que nous ayons fait [...]  C'est profond et il y a un large éventail de sujets lyriques. Nous en avons parlé un peu sur le single Do Or Die, qui parle un peu des changements environnementaux actuels et de la situation climatique. Nous avons également quelques commentaires et discours lyriques sur la situation des coronavirus, même s'ils ne sont pas abordés de front. Ensuite, nous avons une chanson de rupture - pas seulement une chanson sur une relation- mais aussi sur les amitiés et les affaires", déclare Orlof Möck, le guitariste.

    En découvrant les deux premières vidéos officielles, on n'en doute pas (voir également Do or die, feat Angela Gossow).

    • Pré-order chez Nuclear Blast.

     


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique