• Si l'album Bionic Swarm de Cryptosis m'a collée au mur, la superbe cover signée Eliran KANTOR m'a interpelée par sa dichotomie : très futuriste dans le thème abordé, on est loin des illustrations un peu clichées sur le thème, avec une conception artistique de facture classique.

    Eliran KANTOR l'artiste extrême

    Curieuse, j'ai voulu en voir et en savoir plus sur cet artiste.
    Et j'ai été fascinée par son œuvre ! Eliran KANTOR a une inspiration et une imagination foisonnantes qui s'expriment à travers ses œuvres aux caractères divers, tantôt néo classique, tantôt futuriste, tantôt plus horrifiques.

    Ayant trouvé peu de réponses à mes questions sur la Toile, l'idée m'est venue de les poser directement à l'artiste.
    J'ai pris mon courage à deux mains, mon clavier dans l'autre (je sais ! je suis un phénomène) et c'est très gentiment qu'Eliran KANTOR a accepté de répondre à mes questions.

    L'interview : (clique on the flag)

       

    Cet article ne serait pas complet sans un aperçu de son œuvre et la tâche ne fut pas aisée.

    Cette galerie expose une infime partie de l'œuvre d'Eliran KANTOR, de 2003 à ce jour.

    Visiter la GALERIE.

          

     


    votre commentaire
  • SOILWORK Natural Born Chaos (2002)Pour les nouveaux lecteurs qui n'auraient pas suivi les aventures de mamy Metal, 2002 est l'année où je suis entrée en Métal (oui, tout comme d'autres entrent en religion !). Une nouvelle virginité en somme et mes mentors tentèrent de me déflorer à coups de Maiden, de Stratovarius et autres Nightwish. Cocks !
    Premier pèlerinage au W.O.A et je trouvais ma voie, mon chemin de Damas vers le métal extrême.

    A cette époque le death métal suédois made in Göteborg était le leadership européen, plus mélodique face au death d'outre-Atlantique.
    Hypocrisy, In Flames, Opeth, Dark Tranquillity, Darkane et Soilwork bondaient les salles. Ah ! Les In Flames en blanc !

    Un album allait se démarquer : Natural Born Chaos de SOILWORK.

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • C'est officiel, le nouvel album d'HYPOCRISY est prêt, il n'y a plus qu'à fixer la date de sortie et c'est peu dire que je piaffe d'impatience !

    Pour ranimer la flamme, un petit retour en arrière à Wacken avec un Peter Tägtgren en mode BCBG, beau cul belle belle gueule ☺

     

     


    votre commentaire
  • CRYPTOSIS Bionic SwarmComme je te le disais hier encore, cher Visiteur, ce premier trimestre est d'une rare qualité en terme de sorties d'albums, un champ de mines où presque chaque jour il t'en pète une à la gueule.
    Celle-ci, on l'a pourtant vue de loin au fil des singles révélés mais, personnellement, je ne m'attendais pas à une telle déflagration. 

    Le  trio néerlandais de Distillator a calqué l'évolution de sa musique sur celle du monde. En 2020 exit Distillator qui prend une nouvelle identité, CRYPTOSIS, plus adaptée à sa nouvelle orientation musicale et signe avec Century Media.

    De single en single on attendait de pied ferme leur nouvelle galette Bionic Swarm. C'est chose faite depuis le 26 mars et c'est une vraie galette des rois !

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • CREAPING FEAR Hate God Triumph Est-ce un effet secondaire des confinements alternés ? Va savoir !
    Ce premier trimestre 2021 est une sacrée cuvée pour le metal en général et le métal extrême en particulier.
    A chaque pas ou presque, on marche sur une mine. Et ce n'est pas le dernier opus de CREEPING FEAR qui me fera dire le contraire ! 

    J'avoue ! Il y a dix minutes je ne connaissais pas ce quatuor francilien et je pars donc vierge de tout a priori.
    Formé en 2010, le groupe n'est pas vraiment prolifique puisqu'il aura sorti une démo en 2013, un EP en 2014 et un premier album, Onward to Apocalypse en 2017. Changement de line up en 2019 et déboule cette année l'album Hate God Triumph.

     

     

    Lire la suite...


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires