• Lacuna Coil Black Anima

    Lacuna Coil Black AnimaPeu attirée par les female voices en général, à moins que ces dames aient un peu d'ADN d'ours mal léchés, c'est avec un énorme a priori que je décide d'écouter la dernière galette de Lacuna Coil en redoutant déjà de m'emmerder copieusement. Comme quoi les a priori ça peut être très con. et il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis.

    Si vous pensez que vous allez écouter du metal goth (étiquette souvent collée au groupe), un bon conseil : mettez de la laque sur vos bouclettes car Black Anima va vous décoiffer !

     

    Avec le premier titre Anima Nera, ça commence mal pour moi avec un son vaguement électro pop mais avec Sword of Anger ma velléité de couper le son est arrêtée net : on ouvre  sérieusement les hostilités et ça marche car mon élégant brushing en prend un coup !

    Et ce n'est pas Layers of Time qui va me calmer car c'est du brutal que nous proposent les Italiens avec de bons gros riffs bien lourds et acérés.
    Apocalypse, plus mid tempo, permet de reprendre son souffle et les premières secondes de Now or Never (ne pas confondre avec le titre d'Elvis, hein !) semble le confirmer mais si là aussi le rythme est plus tempéré c'est quand même du bien lourd  et du sombre qu'envoie la formation sur la deuxième moitié du titre, agressive.
    Mon intérêt retombe considérablement avec Under the Surface et Veneficium et c'est peu dire avec The end is all I can see mais là je manque certainement d'objectivité, ma chope de bière étant le death et le black, mais les amateurs de metal plus atmo apprécieront probablement.
    Save me accélère un peu le rythme même si il est loin de me transcender en ouverture du titre éponyme de l'album, Black Anima, un mid tempo lourd, très sombre et épais.

    Les trois titres présents sur l'édition de luxe (Black Feathers, Throufh the Flames et Black dried up Heart) n'apportent rien de plus à l'album même si ils ne sont pas déplaisants à écouter.

    Black Anima est un bon album, techniquement réussi avec une prod aux petits oignons, ce qui est la moindre des choses pour un groupe de cette envergure.
    Bien équilibré du point de vue instrumental, ce qui fait vraiment son charme à mes oreilles c'est l'association parfaite du chant mélodique de Cristina Scabbia et le growl de son compagnon Andrea Ferro.

    Ma note : 15/20

    Formation :

    Chant clair : Cristina Scabbia
    Chant brutal : Andrea Ferro
    Guitare :Diego Cavalotti
    Basse et clavier : Marco Coti Zelati
    Batterie : Ryan Folder

    « Cartagena : Roma delenda estHorror Show Iced Earth »

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 20 Octobre 2019 à 17:19

    Je viens de lire ton commentaire et me revoici sur ton blog.Les blogs metal sont assez rares sur Ekla, c'est dommage...Mais toi et moi on est là ! YEAH !!! he

    A propos de Tarja, tu as raison elle a encore progressé.Sa voix est (pour moi) la plus belle dans le metal. Je lui consacrerais un article dans mon blog. Cet après-midi je suis en train de programmer des articles d'avance, cela m'occupe bien.

    Tu es peu attirée par les voix féminines en metal, moi j'adore.Enfin, ça dépend quelles chanteuses...

    En lisant ton avis sur le nouvel album de Lacuna Coil (merci d'avoir pensé à moi en rédigeant ton article), tu donnes envie de l'écouter smile 

    J'aime bien ta façon d'écrire.Tu devrais t'inscrire comme chroniqueuse sur Spirit of metal.Bon ce n'est pas simple car ils sont difficiles et pointilleux...J'avais un compte mais je n'y vais plus, manque de temps. Je vais sur Spirit pour voir les news et chercher des liens...  

      • Dimanche 20 Octobre 2019 à 18:02

        Jamais ! Je déteste les puristes élitistes persuadés qu'il n'est d'avis valable que le leur. Le côté "je suis une encyclopédie vivante" me gonfle !

        Quand j'écoute un sceud, c'est avec mes oreilles certes mais aussi avec mes tripes. Je peux complètement passer à côté de l'aspect technique si l'émotion est là.
        Quand tu craques sur un mec, tu lui demandes pas son temps de sédimentation ni son taux de globules rouges !

        Bon... je vais voir ton article sur Metallica... hem...

        Bisous

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Dimanche 20 Octobre 2019 à 18:10

    Comme je te comprend. Lorsque j'étais membre de Spirit of metal, je n'aimais pas leur façon de parler, de critiquer tel groupe ou tel album alors que c'était intéressant...

    Mieux vaut se faire son propre avis, voilà tout (non mais !)  

    Gros bisous 

    3
    Vendredi 15 Novembre 2019 à 10:20

    Bonjour

    je viens voir les anciens articles en attendant de nouveaux venus (lol) sur tes deux blogs de musique

     

    j'ai été sur youtube chercher l'album entier a écouter en extraits pendant que je lis tes commentaires de l'album

     

    bon pour moi ca commence tres bien,

    ce titre un tres electro j'adoreeeeeeeeeeeeeeeeeeee,

    la torture pour toi a duré 2 minutes 20

     

    j'ai les cheveux courts mais cela m'a decoiffé quand meme des le titre suivant

    LOL

    la grosse voix n'est là qu'a certains moments

    le chant rock de ces dames prend le dessus, d'apres l'extrait ecouté eh eh eh

    puis j’ai écouté Layers,

    grosse voix encore là

    bon je n'ecouterai plus d'autres titres, plus trop de temps

     

    j'aime bien quand ca rock avec les instruments bien presents et le chant pour ce que j'en ai entendu

    c'est tout pour le moment

     

      • Vendredi 15 Novembre 2019 à 12:02

        Bonjour Ami Poète

        Je crois qu'il est désormais acquis que j'ai vraiment du mal avec les groupes à chanteuses, le metal sympho et le metal "goth".

        Lacuna Coil est,à mes petites oreilles fragiles, un bon compromis car ils ont trouvé un point d'équilibre entre metal sympho et metal extrême.Je ne te cache pas que,naturellement, je n'aurais pas chroniqué cet album...

        Allez... c'est pas tout ça mais j'ai un sanglier sur le feu !
        Bisous mon cher Phil

        P.S. : Par Toutatis ! il me vient une pensée terrible ! Et si le barde Assurancetourix était un chanteur de death metal ?! Alors... tout s'expliquerait !

         

         

    4
    Vendredi 15 Novembre 2019 à 21:49

    Bonsoir ma petite Pixelie,

    Je me doutais bien que tu avais du mal avec les groupes à chanteuse. C'est vrai que dans le metal sympho et le metal gothique on en trouve beaucoup ! J'ai souvent l'impression que certains groupes en plagient d'autres, certaines copient Nightwish, d'autres du Within Temptation...c'est lassant. Ils n'ont pas de personnalité, pas de style à eux, bon sang ?!

    J'aime bien en écouter mais avec le temps mes oreilles sont plus intéressées par les chanteuses à grosses voix, l'habitude sans doute. Dans mon blog je varie les genres pour faire connaître à ceux qui découvrent et puis il y a des fans, mais je ne met pas les mêmes genres sinon ça lasserait. J'ai programmé pas mal d'articles d'avance, dès que j'ai un moment je m'y met.

    Si tu ne commentes pas mon article d'aujourd'hui consacré au groupe Leave's Eyes, je comprendrais. Idem pour d'autres groupes avec une chanteuse à la voix claire ou lyrique.  

    Tu m'as bien fais rire en parlant d'Assurancetourix à notre ami poète he Maintenant, je l'imagine bien en chanteur de death metal. Il aurait fait ami-ami avec le groupe Amon Amarth, tu crois ? lol    

    Allez bon week-end mon amie adorée, gros bisous.

    Florence          

      • Samedi 16 Novembre 2019 à 18:08

        Ma chère Flo,

        Ce ne sont pas les groupes à chanteuses qui me posent problème, bien que je ne sois pas fan de ce style, je sais apprécier.

        C'est la démarche qui me gonfle ! et pas qu'un peu ! Je te l'ai écrit ce matin, avant de voir ton commentaire et tu mets aussi le doigt dessus : ça pue le filon commercial et ça vire à ce que j'appellerais presque du "variette metal".
        Je ne sais pas si tu te rappelles ce que je disais à propos de la chanteuse d'Epica lors du Hellfest 2007 ? Moi ces minettes me hérissent le poil !
        Lorsqu'un de mes mentors me fit écouter du Nightwish pour la 1ère fois, j'ai dit "Ah ! super ! du tapette-metal !" et ça ne faisait que 3 mois que j'étais dedans ! Mais trop c'est trop !

        Même le côté diva de Tarja commence à me taper sur les nerfs et non, ce n'est plus vraiment du metal mais du rock teinté metal. C'est musicalement bien fait, aucun doute mais je te parie un Carambar contre un pinte de bière que si elle n'avait pas fait partie de Nightwish, sa carrière solo aurait démarré bien plus lentement.

        Rassure-toi ! j'en ai autant au service de certains autres groupes 100 % mecs et extrêmes.

        Même le public a changé... et ça, ça me pose aussi un petit problème mais je pense que ça fera l'objet d'un article... un jour

        Ah mince ! c'est de nouveau l'heure de l'apéro ! Je file !

        Bisous ma chère Flo !

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :