• Jon Shaffer : suite et conséquences

    Ayant refusé la comparution en audience préliminaire le 22 janvier devant le DOJ (Department of Justice) de l'Indiana, Jon Shaffer sera déféré devant la Cour d'appel des Etats Unis pour le circuit fédéral qui siège à Washington DC.
    Quelle différence pour Jon Shaffer ?
    C'est un coup de poker dans la mesure où il répond de 6 chefs d'accusation fédéraux.
    En effet, généralement les DOJ des états se montrent plus "clémentes" que les cours fédérales, prenant en compte les lois de l'état où l'affaire est jugée. Ce qui n'est pas le cas de l'USCAFC qui ne prend en compte que la chose jugée et non le lieu de commission des faits.
    Quelle que soit l'issue de la procédure, Jon Shaffer n'aura plus qu'un seul recours, la Cours Suprême des États Unis.

    Quoi qu'il en soit de cet avenir judiciaire, l'avenir artistique de Jon Shaffer est pour le moment limité aux murs de sa cellule de Marion.

    Jon Shaffer - hansi Kürsch:

    Difficile d'envisager un avenir pour le groupe Iced Earth sans celui qui en est l'âme et dans le même temps la déclaration officielle de Blind Guardian sonne l'arrêt de Demons and Wizard : "Nous sommes profondément choqués et nos pensées vont vers les proches du défunt. Nous nous distançons expressément de toute forme de violence, qu'elle soit dirigée contre des institutions ou des individus. Les incidents feront l'objet d'une enquête approfondie et les responsables seront traduits en justice. Veuillez comprendre que, compte tenu de la situation de l'actualité à l'instant T, nous ne ferons pas d'autres commentaires pour le moment."

    Si à titre personnel je condamne les actes de l'homme Jon Shaffer le 6 janvier au Capitol, ce lâchage en règle de l'artiste n'est pas sans m'interpeler car, des membres de son groupe, jusqu'à Blind Guardian en  passant par le public, nul n'ignorait les positions extrêmes et assumées du bonhomme qu'il s'agisse de son side project "Sons of Liberty", de l'album The Glorious Burden ou encore son entretien avec Alex Jones sur sa radio d'extrême droite Infowars.

    Décidément, la politique pourrit tout... 

     

    « Caution refusée pour Jon Shaffer (Iced Earth) ?ACCEPT To mean to die »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 27 Janvier à 09:52

    oui la politique pourrit tout

    et les idées fascisantes encore plus

     

    là il s'est tres bien exposé a la tele nationale,

    et ce, devant des millions de gens

    dans son attaque au Capitole avec les autres idiots

     

    il va le payer, ok, il le merite

    le plus triste c'est l'avenir de ses amis musiciens

    qui l'accompagnaient dans les albums, tournées etc.....

      • Mercredi 27 Janvier à 10:25

        Pour ma part, je ne porterai pas de jugement ne vivant pas dans le contexte américain. 
        On célèbre chez nous une Révolution qui fut marqué par un bain de sang et où la "populace" ne devait pas paraître plus intelligente.

        Par contre c'est un grand artiste qui est pour le moment écarté de la scène. 

        Il y a un côté affectif : ce fut mon tout premier concert metal et quel concert ! Un des meilleurs qui me fut donné de voir.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :